Cheval Liberté
LE BLOG

Comment choisir mon abri chevaux ?

18 Mai,2022 | Comment choisir ?

De plus en plus de propriétaires font le choix de laisser vivre leurs chevaux au pré. Une solution qui permet aux équidés de vivre au plus proche de leurs besoins naturels : une vie au grand air et en troupeau !

Des conditions idéales pour les équidés qui apprécieront cependant de pouvoir s’abriter en toute saison : en cas d’intempéries en hiver ou de fortes chaleurs en été. L’abri permet également aux chevaux de se tenir à l’écart des insectes.

En plus d’être une obligation légale en France, équiper ses pâtures d’abris chevaux est donc un incontournable de la vie des équidés en extérieur.

Choisir un abri chevaux peut cependant s’avérer compliqué et vous vous sentez peut-être submergé face à la variété de produits proposés sur le marché ? Finies les hésitations, voici quelques conseils qui vous permettront de faire votre choix, en fonction de vos besoins !

Préparer le terrain

Avant même d’arrêter votre choix sur un modèle d’abri en particulier, vous allez devoir préparer le terrain, au sens figuré comme au sens propre.

La préparation du sol :

La qualité du sol sur lequel votre abri chevaux sera posé aura un impact direct sur sa durée de vie et sur l’usage que vos équidés en feront.

Il est donc conseillé de placer l’abri sur un sol où l’eau ne stagne pas et où elle s’évacue facilement. Le sol doit également être le plus plat possible et ne pas présenter de trous qui pourraient retenir l’eau et favoriser la création de boue.

En fonction de la nature de votre terrain, vous aurez peut-être besoin de faire appel à une entreprise spécialisée dans le terrassement des sols mais dans la plupart des cas, l’installation de dalles stabilisatrices s’avère être une solution efficace.

Un sol stabilisé au niveau et autour de l’abri permettra d’éviter la formation de boue.

En plus de rendre l’espace abri accueillant, cela vous permettra de préserver les pieds de vos chevaux toute l’année en les protégeant de l’humidité et de la boue.

 

Le choix de l’emplacement :

Choisir l’emplacement du futur abri chevaux est une étape primordiale car elle conditionnera l’utilisation que vos chevaux en feront. Un abri mal placé sera effectivement boudé par les chevaux.

L’abri doit être placé dans une zone abritée du vent. Nous vous conseillons d’orienter votre abri dos au vent dominant et avec l’ouverture exposée à l’Est. Ainsi, vos chevaux auront la possibilité de se protéger des intempéries et du soleil à n’importe quel moment de la journée.

Si vous souhaitez installer votre abri sous un arbre pour apporter de la fraîcheur et de l’ombre à vos chevaux en été, n’oubliez pas de mettre en place un dispositif de protection contre la foudre en cas d’orage.

Veillez à laisser suffisamment d’espace autour de l’abri pour que vos chevaux puissent circuler et ne se retrouvent pas coincés entre l’abri et un autre élément du parc (clôture, arbre, mur…).

Enfin, placer l’abri en hauteur permettra aux chevaux de garder un œil sur leur environnement, leurs congénères et les visiteurs qui vont et viennent au paddock. Vos chevaux se sentiront alors en sécurité dans le parc et dans l’abri. Un abri bien positionné sera donc naturellement plus fréquenté par les équidés.

Pour tester l’emplacement définitif d’un abri, vous pouvez avoir recours à un abri déplaçable comme notre Tractabri ! L’abri mobile peut être implanté à un endroit de votre parcelle sans demande d’autorisation pour une durée de 3 mois. Cela vous laissera le temps d’observer le comportement de vos chevaux et de surveiller leur utilisation de l’abri. Vous pourrez déplacer l’abri facilement si le positionnement choisi ne convient pas.

La taille de l’abri 

La taille de l’abri va dépendre du nombre de chevaux hébergés et de leur gabarit. De manière générale, il est conseillé de prévoir entre 8 à 10 m² de zone d’abri par cheval. Cette surface est divisible par deux pour des poneys. Ce qui signifie qu’un abri 3x3m conviendra pour abriter un cheval ou deux poneys. Pour des chevaux de taille plus importante ou plus énergique comme des chevaux de sport, n’hésitez pas à prévoir une surface d’abri plus grande.

Tenez également compte de la taille de votre parcelle et de la nature de l’herbage. Sur une grande parcelle bien fournie en herbe les chevaux auront effectivement tendance à moins utiliser l’abri. Cependant, il faut aussi anticiper les périodes où les chevaux auront peu d’herbe à manger comme l’hiver.

La structure 

Lorsque vous choisirez votre abri vous aurez le choix entre une structure en bois et une structure en métal. Votre décision dépendra principalement de l’usage prévu pour l’abri, du type de chevaux hébergés, de leur gabarit et de leur comportement.

Les grands chevaux, les chevaux puissants ou les chevaux qui ont tendance à se gratter risquent d’exercer une pression importante qui sollicitera l’abri davantage que de petits chevaux ou poneys au comportement calme.

Pour les premiers, il conviendra donc de privilégier une structure métallique, qui garantira la longévité de l’abri dans le temps. Ces structures sont solides et résisteront en cas de frottements ou de chocs contre l’abri.

La structure métallique permet également d’éviter que vos chevaux ne grignotent le bois de l’abri, ils n’auront ainsi par de « prise » pour s’attaquer à l’abri.

La structure métallique vous offre un entretien aisé et les changements de planche au besoin en cas de casse en sont facilités.

Le type de bardage est aussi à prendre en compte : un abri équipé de planches rainurées bouvetées sera plus résistant qu’un abri aux planches juxtaposées.

La qualité et l’épaisseur du bois

La qualité du bois de votre abri chevaux influe directement sur la durée de vie de celui-ci.

Le choix du bois peut être éclairé par la norme NF EN 335-1 à 3 qui définit la classe d’emploi du bois en fonction du risque d’exposition à l’humidité.

Dans le cas des abris, vous aurez le choix entre la classe III et la classe IV :

  • La classe III regroupe les bois en contact fréquent avec l’humidité. Ces bois sont fréquemment utilisés pour les bardages.
  • La classe IV quant à elle regroupe des bois davantage stabilisés et imputrescibles. Ces bois sont prévus pour être en contact constant avec des zones humides.

La classe IV est donc la plus appropriée pour une utilisation en extérieur. Le bois peut naturellement entrer dans la classe IV pour certaines essences mais il existe également des traitements qui leur permet de passer dans cette classe, c’est le cas du pin traité. L’autre essence fréquemment utilisée pour la construction équestre est le douglas non traité qui est quant à lui employé en classe III.

Un abri chevaux est par définition en contact avec l’humidité, qu’elle provienne du sol ou des intempéries, mais aussi avec les déjections des chevaux qui peuvent être corrosives.

Nous conseillons donc à nos clients d’opter pour du bois classe IV. C’est pour cette raison que tous les abris Cheval Liberté sont conçus en bois traité autoclave classe IV, garanti 10 ans.

L’épaisseur du bois a également son importance à jouer dans le choix de votre abri et résistance au temps. Naturellement, plus le bois est épais, plus l’abri sera solide et durable.

Pour un abri utilisé par des chevaux, de façon quotidienne, sur des parcelles de taille moyenne, une épaisseur de bois de 40mm minimum est conseillée. En cas de doute, notre équipe commerciale saura vous aiguiller en fonction de l’usage spécifique de votre abri.

Les services complémentaires

Cela peut paraître accessoire mais des services complémentaires comme la livraison, le déchargement ou encore le montage de votre abri chevaux peuvent vous faciliter la vie mais aussi avoir un impact sur la durabilité de votre abri.

Un abri mal monté peut effectivement se détériorer plus rapidement. Si vous n’êtes pas bricoleur dans l’âme, nous vous conseillons alors d’opter pour l’option montage.

Si vous préférez monter l’abri par vous-mêmes, sachez que nos abris sont livrés avec les visseries et pièces de fixation incluses et une notice de montage.

Avez-vous pensé à opter pour un abri multifonctions ?

En plus de protéger vos chevaux, vous pouvez choisir un abri qui remplira d’autres fonctions comme la distribution du fourrage.

Il existe aujourd’hui des abris nourrisseurs grâce auxquels vous pourrez abriter et nourrir vos chevaux en un seul lieu. Ces abris, comme notre Nutri Confort ou notre Equistation, sont composés d’une partie nourrisseur avec façade libre-service. Vous pourrez ainsi offrir un fourrage sain et sec à vos chevaux. Vous gagnerez aussi en temps et en sécurité grâce à la porte d’accès au chargement du fourrage au dos ou à l’avant du nourrisseur.

Astuce : placé à cheval sur deux pâtures, cet abri vous permet d’équiper deux prés avec une même structure.

Vous êtes désormais en mesure de choisir l’abri le plus adapté à votre projet. En cas de doute ou de besoins spécifiques ou sur-mesure, notre service commercial composé d’experts du monde équestre depuis 1995 est à votre écoute

Plus d’articles dans cette catégorie :

Comment choisir son assurance équidé et cavalier ?

Comment choisir son assurance équidé et cavalier ?

Vous êtes cavalier, professionnel ou encore propriétaire ? Vous pratiquez l’équitation de manière régulière, voire quotidienne ? Afin de vous protéger et de protéger votre cheval, vous avez certainement déjà songé à souscrire une assurance […]

Comment choisir son van ?

Comment choisir son van ?

Vous souhaitez partir à l’aventure avec votre fidèle compagnon et vous vous apprêtez à investir dans un van ?
L’achat d’un van ne s’improvise pas, c’est pourquoi les équipes de Cheval Liberté vous ont préparé un guide d’achat qui vous permettra de choisir le modèle qui correspond à vos attentes et à vos chevaux.

Ne ratez rien de nos actualités